Ecrire un scénario d’enquête avec un minimum d’effort

Dans Anime★HighSchool, lorsque nos héros ne passent pas leur temps à démêler leurs petites histoires de lycéens, ils se retrouvent souvent à jouer les détectives amateurs afin d’élucider le mystère du jour. Même si les conseils pour écrire un scénario ou une campagne qui se trouvent dans les règles de base sont suffisant pour la plupart des cas, certains meneurs peuvent toutefois avoir des difficultés à créer des scénarios d’enquête qui tiennent la route ou qui ne se terminent pas en catastrophe. Voici donc une méthode pour vous mâcher le travail, et qui vient en complément des indications données dans les règles.

Déjà, partons du principe que vous avez déjà décidé de votre Grand Méchant et de ses plans, avec une idée sur les obstacles à franchir et sur la scène d’introduction. Commencez par faire un petit brainstorming en décrivant brièvement sur une feuille de papier 10 lieux qui seraient intéressant pour votre intrigue. Maintenant, sélectionnez-en 5 pour en faire les Lieux-clés du scénario. Voilà comment ça marche : chaque Lieu-clé va servir de décors à une scène importante où les PJs pourront récolter des indices sur la suite de l’aventure. Pour éviter tout impasse si jamais les PJs ratent quelque chose, chaque Lieu-clé contient 3 indices qui pointent chacun sur un Lieu-clé différent, et il y a en tout 3 indices qui pointent vers chaque Lieu-clé.

En pratique, désignez un premier Lieu-clé pour vous servir d’introduction à l’aventure. Nommons-le A. Il contient trois indices, chacun pointant vers un Lieu-clé différent : les Lieux-clés B, C et D. Votre cinquième et dernier Lieu-clé, le E, sera celui de la conclusion de l’aventure, et de la confrontation finale. Afin de créer une progression logique la répartition des indices se fait ainsi :

  • A : indices vers B, C et D
  • B : indices vers C, D et E
  • C : indices vers B, D et E
  • D : indices vers B, C et E
  • E : pas d’indices sauf si vous voulez donner aux PJs des pistes sur leurs prochaines aventures dans la campagne

Voici ce que ça donne en cours de partie : à moins que vos PJs dorment déjà au début de l’aventure, ils devraient trouver au moins un des trois indices que vous avez laissé en A. Selon le ou les indices trouvés, ils vont donc enquêter en B, C ou D. Lors de cette enquête, s’ils sont chanceux, ils vont trouver l’indice qui les mènera vers E et le climax de l’histoire. Sinon, ils trouveront un ou deux indices qui les mèneront aux Lieux-clés non visités et qui seront de nouvelles opportunités pour découvrir ce qui se trame en E. Au final, les PJs auront enquêté sur 3 à 5 Lieux-clés, avec une chance infime d’être réellement bloqué, et une véritable liberté d’action et de mouvement. Ils pourront même retourner sur des Lieux-clés déjà visités pour tenter d’obtenir de nouveaux indices s’ils le désirent et ainsi assembler petit à petit les différentes pièces du puzzle.

Maintenant, ceci n’est que la structure de base, la partie émergée de l’iceberg. Si vous utilisez cette structure trop souvent, vos joueurs les plus perceptifs remarqueront votre petit manège et ils seront tentés d’exploiter la méthode pour trouver le chemin le plus court, ou au contraire essayer de fouiller de fond en comble chaque Lieu-clé pour découvrir tous les indices, au risque de briser l’immersion.

Heureusement, modifier cette structure est très simple. Il vous suffit de rajouter des Lieux-clés ou de modifier le nombre d’indices. Plus il y a d’indices qui pointent vers un Lieu-clé, plus il sera facile à trouver. À l’inverse s’il n’y a que deux indices qui pointent vers un Lieu-clé, celui-ci sera plus difficile à découvrir. Le nombre d’indices à trouver à l’intérieur d’un Lieu-clé par contre importe peu : assurez-vous juste de ne pas trop le surcharger. Mais vous pouvez aussi rendre les choses plus intéressantes en ayant un ou deux Lieux-clés qui contiennent peu d’indices, voire qui ne contiennent pas d’indices du tout. Dans ce dernier cas, il faudra récompenser PJs de leurs efforts par quelques chose d’utile qui ne soit pas un indice. N’hésitez pas à expérimenter !

Une autre façon de faire est de greffer des intrigues secondaires, ou même une seconde intrigue principale, à votre histoire. Chaque intrigue suit sa propre structure de base en 5 Lieux-clés, mais vos entremêlez les Lieux-clés et les indices des différentes intrigues afin de créer un tout plus complexe. Voici un exemple avec 3 intrigues différentes (A, B et C) et 15 Lieux-clés :

  • A1 : l’introduction de l’intrigue A, les indices conduisent en A2, A3 et A4
  • A2 : indices vers A4 et A5
  • A3 : indices vers A2, A5 et B1
  • A4 : indices vers A3, A5 et B1
  • A5 : indices vers B1 et C1
  • B1 : introduction à l’intrigue B, les indices conduisent vers B2, B3 et A2
  • B2 : indices vers B3, B4 et B5
  • B3 : indices vers B4, A4 et A5
  • B4 : indices vers B2, B5 et A3
  • B5 : pas d’indices, mais résoudre l’intrigue B permet de bénéficier d’un allié de poids pour la suite
  • C1 : introduction à l’intrigue C, les indices conduisent vers C2 et C3
  • C2 : indices vers C3, C4, C5 et B1
  • C3 : indices vers C2, C4 et A2
  • C4 : indices vers C3, C5 et A4
  • C5 : indices vers A5, plus quelques infos levant le voile sur un mystère laissé en suspend dans une aventure passée

Comme vous le voyez, les trois intrigues sont plus ou moins liées entre elles et s’entrecroisent de façon complexe. Il est conseillé au meneur, pour ne pas s’embrouiller l’esprit, de se constituer un index d’où se trouve chaque indice et où il mène, et de le tenir à jour au fur et à mesure des découvertes des PJs.

Les meneurs les plus courageux pourront étendre cette structure à toute une campagne. Le plus simple, c’est de laisser dans l’aventure des indices qui mènent à autant d’aventures potentielles. La campagne est alors une succession de structures basiques en 5 Lieux-clés qui sont eux-mêmes liés entre eux par des indices de la même façon que des Lieux-clés (c’est fractale !). Vous pourrez ensuite rendre le tout aussi compliqué que vous le voudrez. Et pourquoi ne pas faire une grille de 5 par 5 où chaque case est un Lieu-clé et chaque colonne est une intrigue différente ? Connectez ensuite les cases proches entre elles avec des indices, de façon à ce que les PJs progressent en partant d’un coin de la grille pour arriver en fin de campagne au coin opposé. Bien sûr, faites en sorte que le chemin le plus rapide ne soit pas une ligne droite et de faire que tous les chemins s’entrecroisent afin de laisser aux PJs un maximum de marge de manœuvre et de générer un maximum d’heures de jeu.

C’est tout pour aujourd’hui. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !

Cette entrée a été publiée dans Conseils pour le MJ, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire